FOMU FR

Menu
HomeGestion de collectionsProjects de recherche

Projets de recherche

Restauratie scene c Guido Voet

CONSERVATION & RESTORATION

La conservation des photos est une jeune discipline qui a pour objet l’analyse des divers matériaux possédant leurs propres propriétés caractéristiques. De plus, la photographie est toujours en pleine évolution, ce qui rend complexe la préservation et la gestion des photographies, tant analogiques que numériques, et soulève, par ailleurs, un certain nombre de questions. Grâce à ses propres recherches, à ses publications, à ses conseils et à ses ateliers, l’atelier de restauration du FOMU souhaite diffuser son savoir et le mettre à la disposition des parties intéressées.

L’amélioration de la qualité, et la prolongation de la durée de vie de la collection constituent l’une des tâches essentielles de l’atelier de restauration. Le contrôle précis de la lumière, de la qualité de l’air, de l’humidité et de la température permet de réduire considérablement le nombre de risques. Grâce à la construction de la tour Lieven Gevaert, un dépôt moderne et respectueux de l’environnement, qui doit son nom au pionnier flamand de l’industrie photographique, le FOMU dispose ainsi du premier dépôt à basse énergie pour la photographie en Europe. De cette façon, la collection croissante peut être préservée de manière durable.

P 2012 0122
Frank Philippi, Computerzaal bij verzekeringsmaatschappij De Schelde, Antwerpen, 1963, Collectie Fotomuseum Antwerpen, P/2012/122, © Frank Philippi / SABAM

LA RECONNAISSANCE D’IMAGE AU NIVEAU DE LA PRATIQUE D’ENREGISTREMENT

Le FOMU mène des recherches sur l’application des Services de Reconnaissance Visuelle (SRV) à l’enregistrement basique et à la documentation iconographique des objets patrimoniaux. Nous examinons la mesure dans laquelle les services de reconnaissance visuelle peuvent former un complément à l’enregistrement « manuel », ou même le remplacer. À cette fin, le FOMU travaille en collaboration avec PACKED, à savoir le Centre d’Expertise pour le Patrimoine Numérique, ainsi que le coordinateur technique Datable. La méthodologie est testée sur des collections d’images de quatre partenaires substantiels : le Musée de la Photographie, Erfgoedcel Brugge (Cellule du patrimoine Bruges), le Musée de la Mode de la Province d’Anvers – MoMu, et Netwerk Oorlogsbronnen (Réseau des sources concernant la guerre). Ces partenaires fournissent chacun un millier d’images qui sont analysées par un ou plusieurs SRV.

De cette façon, le FOMU espère améliorer l’efficacité du processus d’enregistrement traditionnel, et développer des possibilités afin de rendre les collections accessibles par d’autres moyens. La méthodologie et l’élaboration technique sont axées sur l’applicabilité au sein des différentes collections patrimoniales. Les résultats de la recherche seront partagés avec l’ensemble du secteur du patrimoine.

Contact: Project Manager Alexander Derveaux– alexander.derveaux@fomu.be

Photo : Frank Philippi, Computerzaal bij verzekeringsmaatschappij De Schelde, Antwerpen, 1963, Collectie Fotomuseum Antwerpen, P/2012/122, © Frank Philippi / SABAM

P 1988 0133 bijgesneden
Dubois de Nehaut, Louis-Pierre-Théophile (Chevalier), Het reproduceren van schilderijen in het Sint-Janshospitaal te Brugge, stereokaart, 1858, Collectie Fotomuseum Antwerpen, P/1988/133

DIRECTORY OF BELGIAN PHOTOGRAPHERS

Le Répertoire des photographes belges (Directory of Belgian Photographers) est une vaste base de données en ligne contenant des informations relatives aux photographes belges qui ont été actifs en Belgique entre la naissance de la photographie en 1839 et le 75ème anniversaire de la Belgique en 1905. La base de données contient actuellement 5.400 pièces, et constitue la version en ligne complète et corrigée de la publication Directory of Photographers in Belgium 1839-1905, compilée par Steven F. Joseph, Tristan Schwilden et Marie-Christine Claes, et publiée par le FOMU en 1997. Ces mêmes auteurs ont participé activement à la première version de l’édition en ligne.

Le FOMU souhaite élargir la base de données en y incluant des informations relatives aux photographes belges de 1905 à nos jours. L’objectif est de proposer une base de données en ligne aussi complète que possible concernant les photographes belges ou les photographes qui ont été actifs en Belgique. C’est la raison pour laquelle nous allons systématiquement mettre à jour et améliorer la base de données, non seulement grâce à du texte, mais également par le biais d’images.

Photo: Dubois de Nehaut, Louis-Pierre-Théophile (Chevalier), Het reproduceren van schilderijen in het Sint-Janshospitaal te Brugge, stereokaart, 1858, Collectie Fotomuseum Antwerpen, P/1988/133

DCS0925

L'EVALUATION

Afin de pouvoir prendre des décisions spécifiques concernant la préservation et la sauvegarde de la collection, le FOMU part du principe d’une gestion du patrimoine basée sur la valeur. Dès lors, le FOMU a entamé un processus d’évaluation de sa collection. L’évaluation de la collection permet de disposer d’un aperçu plus détaillé de l’histoire, de la signification et du potentiel (de développement) de la collection. Les résultats d’un processus d’évaluation servent, par exemple, à orienter la politique en matière de collection, mais également à fixer des priorités dans le domaine de la conservation, ou à améliorer le plan d’urgence. Par le biais de projets distincts, le FOMU complète également ses connaissances au niveau de l’évaluation des collections.

Ainsi, les Archives historiques d’Agfa-Gevaert ont été offertes au FOMU en 2015. Bien que cette collection possède une signification particulière pour le FOMU, toutes les sous-collections ne sont pas situées au bon endroit au sein du FOMU en vue d’un accès optimal. Sur la base d’une évaluation, diverses sous-collections ont maintenant reçu une autre affection, et des mesures spécifiques sont prises pour les autres sous-collections.

Grâce au soutien financier de la Communauté flamande, le FOMU a étudié le problème de l’évaluation des grandes collections de diapositives et de négatifs. Dans le cadre de ce projet, certains outils ont été testés en vue de déterminer leur utilité au niveau de l’évaluation : la méthode de la feuille de contact pour une numérisation en vrac à faible résolution et un outil d’évaluation de l’état (condition assessment tool) pour recueillir rapidement des renseignements objectifs sur une collection.